7 février 2018 : Grève générale des organismes communautaires 

06 décembre 2017
JACQUES MARCHAND / Bromedia

L’organisme en santé mentale l’Éveil est devenu le catalyseur de recrutement des organismes communautaires dans Brome-Missisquoi, qui seront appelés à joindre le mouvement national québécois, afin d’exercer des pressions sur le gouvernement Couillard pour obtenir un meilleur financement. 

Le 7 février prochain, journée de dépôt du budget  Leitão, les organismes communautaires déclencheront un arrêt de travail généralisé. 

C’est une bataille pour le communautaire qui dure depuis onze ans et malgré les avancés, les organismes qui interviennent en première ligne, accusent le gouvernement du Québec de les appauvrir. 

Une vague de fond se dessine actuellement, tel il en a été lors de la période des casseroles contestataires du printemps érable contre l’ex gouvernement Charest.  

Déjà, 25 pour cent de tous les travailleurs dans les organismes communautaires à travers le Québec prendront une pose syndicale dans le cadre d’une grève générale des services le 7 février prochain. 

Le Regroupement des organismes communautaires du Québec propose donc à tous les regroupements régionaux d’appuyer la démarche du débrayage qui s’exercerait 4 fois entre le 15 février et la fin mars. Le regroupement des organismes communautaires de l’Estrie se prononçait le 5 décembre 2017 en assemblée spéciale. 

Nancy De Vinceso est directrice générale de l’organisme l’Éveil qui regroupe des intervenants en santé mentale.

Bromedia l’a rencontrée.

Entrevue Jacques Marchand :  https://youtu.be/oHKv-VTR3pY

RÉSULTATS DE LA CONSULTATION

Les résultats concernant la proposition no. 1, soit une journée de grève/fermeture/interruption des activités et services le 7 février 2018 : cette proposition a été acceptée à l’unanimité. 

Les résultats concernant la proposition no 2, soit le déclenchement le 7 février 2018 d’un mouvement de grève/fermeture/interruption des activités et services rotatifs (une journée par semaine, deux régions à la fois) qui se poursuivrait jusqu’au dépôt du budget provincial en mars : 28 personnes ont voté en faveur de cette proposition. 

Les résultats concernant la proposition no 3, soit l’intensification du mouvement de grève/fermeture/interruption des activités et services jusqu’à devenir illimité si le gouvernement ignore les revendications d’Engagez-vous pour le communautaire dans son budget 2018-2019 : les 2/3 des membres ont voté en faveur. 

Ajoutons que des membres de la Corporation de développement communautaire de Brome-Missisquoi (CDCBM) se joignent à cette mobilisation. Les organismes communautaires espèrent sensibiliser le député provincial Pierre Paradis de la situation du sous financement des organismes communautaires dans Brome-Missisquoi. 

Des organismes de partout en Estrie, besognant dans des secteurs distincts d’activité (famille, santé et services sociaux, défense des droits, éducation et autres), partiront à la chasse au député.

Équipés de lampes de poche tous les organismes sont partis à la recherche de M. Paradis, s’arrêtant à l’entrée de l’immeuble des bureaux du député pour y déposer une carte de vœux de Noël. 

Impossible de le rencontrer. Il semble que M. Paradis soit toujours en congé de maladie.