Incendie toxique chez Consoltex

01 novembre 2017

L’un des derniers vestiges d’une époque socio-économique florissante à Cowansville vient de s’écrouler sous les flammes suspectes, estime le service de sécurité publique.

La SQ enquête sur cet incendie, que le corps policier croit d’ordre criminel.

Le feu, qui a détruit une section de l’ancienne usine Consoltex de Cowansville, a nécessité l’aide de huit municipalités et a demandé un combat de 12 heures pour venir à bout du brasier.

Fumée noire, indéniablement toxique, en raison d’une irritation à la gorge et d’une épaisseur crasseuses pour les plus vulnérables, notamment les enfants de retour de l’école et les personnes âgées.

L’incendie était  à son plus fort vers 16 heurs en  pleine heure de pointe du transport écolier. Pour rentrer à la maison, les enfants devaient marcher à une bonne distance entre le point de chute de l’autobus scolaire et la résidence de l’élève.

Possiblement qu’un service de sécurité locale et municipale, au lieu de la SQ aurait été plus vigilant et aurait trouvé un protocole  de protection des enfants contre la fumée toxique, en logeant par exemple les enfants à l’école pour une période de 12 heures.

Les enfants ont été soumis à la toxicité de cette fumée, dont l’origine du feu était méconnue, ainsi qu'à la toxicité des matériaux en flammes qui laissait un arrière-goût.

 Vidéo pompier à l'oeuvre et images de lincendie : https://youtu.be/uwahPCEPzT0

Selon le journla "La Voix de l’Est" : L’administration municipale Fauteux avait reçu une requête de la SQ pour exiger que les propriétaires démolissent la section désaffectée de la bâtisse."

La Sûreté du Québec serait sur une piste.