Valorisation des matières organiques – Le compostage s’en vient dans Brome-Missisquoi

21 juin 2017

La MRC Brome-Missisquoi et la Régie intermunicipale de gestion des matières résiduelles de Brome-Missisquoi (RIGMRBM) annonçaient hier soir lors du conseil des maires, l’implantation de la collecte des matières organiques en bacs bruns pour toutes les municipalités : en septembre 2018!

Inspirées par Bromont, qui a été la première municipalité à démarrer la collecte à trois voies en avril 2015, les 20 autres municipalités de la MRC Brome-Missisquoi emboîteront le pas dans moins d’un an et demi.

Une plate-forme de compostage sera construite sur le site de la Régie à Cowansville. Les démarches pour l’obtention d’une subvention dans le cadre du Programme de traitement des matières organiques par biométhanisation et compostage (PTMOBC) du ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MDDELCC) ont déjà été entamées par la Régie.

« La phase 1 a été acceptée par le ministère en 2016. Nous en sommes à présenter la phase 2, qui comprend des études complémentaires et le détail du nombre de bacs roulants par municipalité. » mentionne Yves Lévesque, président à la RIGMRBM.

Il faut rappeler que l’objectif du ministère est qu’en 2020, il n’y ait plus d’enfouissement de matières organiques au Québec. Par le compostage, la quantité de matières envoyées au site d’enfouissement sera réduite et le bac brun nous aidera à y arriver.

Le plan de communication permettra d’acheminer à la population toutes les informations nécessaires à la mise en place de la collecte des matières organiques en bacs bruns.

« Il est important pour la population de suivre l’avancement du projet de valorisation des matières organiques ; de la construction de la plate-forme de compostage à ce qui va ou non dans le bac brun. Cependant, la communication se fera par étape et actuellement la première étape est de mettre une date sur le départ pour tous les citoyens de la MRC : septembre 2018. » informe Valérie Nantais-Martin, coordonnatrice en environnement à la MRC Brome-Missisquoi.

C’est donc en septembre 2018, que la population aura un 3e bac à mettre à la rue pour atteindre les objectifs du gouvernement.