Vingt et un journalistes et professeurs de journalisme se penchent sur l'avenir du journalisme québécois

09 mai 2017

Vingt et un journalistes et professeurs de journalisme se penchent sur l'avenir du journalisme québécois dans Les journalistes pour la survie du journalisme, un ouvrage collectif paru en octobre. Le groupe y expose les défis qui font craindre pour l'avenir de la profession au Québec : la montée des réseaux sociaux, la chute des revenus publicitaires, etc. Arnaud Granata, président et éditeur d'Infopresse, et Stéphane Mailhot, planificateur stratégique pour l'agence lg2, résument les enjeux présentés dans le livre.  
 
« On s'y penche un petit peu sur l'éducation, sur ce qu'est la profession aujourd'hui et sur la structure des médias, explique Arnaud Granata. On a été habitués, ces dernières années, à avoir l'information partout, gratuitement. Aujourd'hui, on pense au Devoir, à ces médias qui ont besoin de notre argent pour survivre et [le livre] pose des questions qui, à mon sens, sont extrêmement pertinentes. »  
 
Il est également question du retrait des jouets représentant des armes des étalages de la chaîne Toys "R" Us en Europe, d'applications destinées aux personnes âgées et de nourriture biologique.